Bovin laitier

Nous sommes régulièrement interrogés sur le régime d’éclairage le plus adapté afin de créer les meilleures conditions de santé et de productivité du bétail. Pour vous, il est essentiel de savoir que nos conseils sur l’éclairage des étables sont basés sur les critères suivants :
• fondements scientifiques ;
• bien-être animal ;
• durabilité ;
• expériences pratiques.

Nos luminaires correspondent également aux critères et aux directives d’évaluation de l’organisme néerlandais « Maatlat Duurzame Veehouderij » (règlement concernant l’élevage durable).

Il est important de savoir que des études indépendantes sont réalisées depuis 1978 visant à connaitre les effets de l’éclairage sur les vaches laitières. Les résultats de ces études ont démontré qu’une bonne intensité lumineuse ainsi qu’une bonne durée d’éclairage ont un impact très bénéfique sur la santé, la fécondité, le bien-être et la productivité du bétail laitier. Parmi les effets de la lumière sur le bétail, l’impact sur la régulation hormonale des vaches laitière et ainsi sur la lactation est certainement le plus connu. Une bonne intensité lumineuse peut engendrer une augmentation de la production laitière jusqu’à 15 %. Ce qui est peut-être moins connu, ce sont les effets bénéfiques d’un éclairage approprié sur la fécondité des animaux. Il permet aussi d’améliorer les conditions de courants d’air et en même temps, de les rendre plus visibles. La mise en service d’un bon régime d’éclairage et d’une bonne intensité lumineuse permet également de réduire l’intervalle entre les vêlages. Le fait que les maladies puissent être plus rapidement détectées constitue un autre avantage. En résumé : un bon éclairage d’étable rime avec un cheptel sain et actif.

Les vaches laitières ne font pas la distinction entre les ampoules à sodium haute pression et les ampoules à iodures métallique. C’est pourquoi seules l’intensité lumineuse et la durée de la lumière sont importantes. Des études ont révélé que l’intensité lumineuse doit être de 150 lux au minimum. Un régime d’éclairage basé sur une intensité lumineuse de minimum 150 lux pendant 16 heures, suivies de 8 heures d’obscurité (maximum 5 lux) permet d’obtenir les effets positifs cités plus haut. En allongeant la durée des jours à l’aide de l’éclairage d’étable, vous influencez la production de mélatonine. La mélatonine est également appelée l’hormone du sommeil. Alors que la production de mélatonine est freinée par la lumière, elle est accélérée par l’obscurité. En d’autres termes : en prolongeant la durée de la lumière du jour, vous réduisez la production de mélatonine. Vos vaches sont plus actives et en meilleure santé. En appliquant ce régime d’éclairage, vous simulez les longues journées estivales, c’est-à-dire la période de l’année où la vache est la plus active. Il en résulte une hausse de la production laitière et engendre une plus forte assimilation alimentaire.

En résumé, l’on peut affirmer qu’un régime d’éclairage comprenant 16 heures de lumière avec une intensité de 150 à 200 lux, suivi de 8 heures d’obscurité permet d’obtenir les résultats suivants en exploitation laitière :
• augmentation jusqu’à 15 % de la production laitière ;
• stimulation de la fécondité ;
• meilleure détection des courants d’air ;
• réduction de l’intervalle entre les vêlages ;
• meilleure observation des maladies .

Une intensité lumineuse inadaptée ou un régime d’éclairage non-approprié peut avoir des conséquences négatives sur la santé, la production ou le bien-être des animaux. Nous vous recommandons donc de vous faire conseiller avant de procéder à l’achat du système d’éclairage de votre étable. Nous vous proposons un plan d’éclairage gratuitement et sans engagement de votre part vous permettant de découvrir tous les avantages d’un niveau d’éclairage étudié et adapté à vos besoins.

Découvrez ici les luminaires développés par Agrilight spécifiquement pour les exploitations laitières.