Porcin

Agrilight B.V. se distingue par ses connaissances en techniques d’éclairage et par sa mise en application ciblée de l’éclairage d’étable en fonction des différentes espèces de bétail. L’intensité lumineuse, la répartition de la lumière, la durée de la lumière du jour et la couleur de la lumière sont autant d’éléments qui affectent le bien-être des animaux et ainsi leur comportement. Le juste équilibre entre ces quatre facteurs a un impact positif sur le bétail. Un éclairage d’étable équilibré et uniforme contribue notamment de manière positive à la santé et à la productivité des animaux.

Pour vous, il est essentiel de savoir que nos conseils sur l’éclairage d’étable sont basés sur les critères suivants :
• fondements scientifiques ;
• bien-être animal ;
• durabilité ;
• expériences pratiques.

Chez les bovins à viande, il est inutile d’appliquer un niveau d’éclairage situé entre 150 et 200 lux. En effet, la fécondité et la lactation ne jouent aucun rôle ici. Une intensité lumineuse située entre 80 et 100 lux s’est avérée suffisante. En revanche, l’application d’un régime d’éclairage de 16 heures de lumière suivies par 8 heures d’obscurité est tout aussi importante chez les bovins à viande. Tout comme le bétail laitier, les animaux ont également besoin de repos nocturne.

Une bonne installation d’éclairage permet d’instaurer, en plus des conditions de travail favorables, une reconnaissance optimale des couleurs par les animaux. De plus, grâce à la bonne intensité de lumière, l’éleveur peut détecter plus rapidement la présence éventuelle de maladies. L’effet stimulant de l’éclairage sur la croissance du bétail à viande constitue un autre avantage. En résumé, un régime d’éclairage bien étudié contribue au bien-être de votre cheptel et favorise la production.

Bien entendu, la durabilité du système d’éclairage et sa convenance pour le climat de l’étable sont deux facteurs essentiels.

Une intensité lumineuse non-adaptée ou un régime d’éclairage non-approprié peut avoir des conséquences négatives sur la santé, la production ou le bien-être des animaux. Nous vous recommandons donc de vous faire conseiller avant de procéder à l’achat de votre système d’éclairage pour votre étable. Nous vous proposons un plan d’éclairage gratuitement et sans engagement de votre part vous permettant de découvrir tous les avantages d’un niveau d’éclairage étudié et adapté à vos besoins.

Truies gravides /en chaleur

Chez les truies, un bon éclairage d’étable permet de stimuler la venue en chaleur. La truie se reproduit de manière saisonnière et non pas tout au long de l’année. Dans la nature, les truies viennent en chaleur au printemps. Les journées courtes avec peu de lumière ralentissent ce processus.
L’éclairage permet d’allonger la durée du jour pendant une certaine période de l’année. Aussi, Agrilight B.V. conseille un éclairage minimum de 150 lux pendant 16 heures, suivies de 8 heures d’obscurité.

Cette intensité lumineuse et ce régime d’éclairage permettent d’assurer la meilleure simulation de la période de chaleur (printemps).

Truies allaitantes

Dans la porcherie de mise-bas, il est conseillé d’appliquer un régime d’éclairage de 16 heures de lumière, suivies d’une période d’obscurité de 8 heures. Chez les truies allaitantes, il est important de stimuler la croissance des porcelets. En appliquant des périodes de lumière (plus) longues, les porcelets ont l’occasion de téter plus souvent et assimilent ainsi plus de lait. Ainsi, un bon éclairage d’étable résulte en une meilleure croissance des porcelets. De plus, l’éclairage offre aux porcelets plus faibles une meilleure chance de survie.

En plus du régime d’éclairage mentionné ci-dessus, Agrilight B.V. préconise un niveau de luminosité situé en moyenne entre 100 et 150 lux. Les mêmes conseils s’appliquent aux porcelets sevrés et aux porcs charcutiers. En allongeant la durée du jour, tous les animaux, y compris ceux de rang inférieur, ont la possibilité d’atteindre l’abreuvoir et la mangeoire.

Porcs charcutiers

Des études montrent que l’éclairage des porcheries joue un rôle important lorsque l’éleveur souhaite augmenter la prise d’aliments des porcs charcutiers afin qu’ils atteignent plus rapidement leur poids d’abattage. Une intensité lumineuse de 100 lux permet d’obtenir ce résultat. Un bon niveau d’éclairage permet également à l’éleveur de mieux accomplir ses tâches. Il peut aussi plus facilement détecter la présence d’éventuelles maladies. Un régime d’éclairage composé de 16 heures de lumière, suivies de 8 heures d’obscurité est également de mise ici.

Truies d’élevage

Bien que la présence du verrat joue un rôle essentiel dans l’élevage des truies, il est également important de prévoir une bonne luminosité et un régime d’éclairage adapté. Pour ce type d’élevage, Agrilight B.V. préconise une intensité lumineuse de 150 lux associée à un régime d’éclairage de 8 heures de lumière suivies de 16 heures d’obscurité.

Local de saillie

Plusieurs études ont démontré qu’un bon éclairage dans le local de saillie stimule le rut chez le verrat et favorise une bonne ovulation. Une intensité lumineuse située entre 200 et 300 lux est fortement conseillée dans le local de saillie. Cette luminosité n’est pas seulement bénéfique pour les porcs, il présente également des avantages pour l’éleveur lui-même. Une bonne lumière lui facilite son travail et lui permet de détecter plus facilement la présence d’éventuelles maladies. Le régime d’éclairage appliqué ici correspond à celui préconisé pour les locaux de mise-bas, soit 16 heures de lumière suivies de 8 heures d’obscurité.